L’artisanat

Avec la structure locale « Kuyanakuy » (Lima, Pérou)
Dans l’un des quartiers les plus défavorisés de Lima, « Kuyanakuy » est le nom donné au groupe d’artisanes (originaires d’Ayacucho très touchée par le Sentier Lumineux dans les années 80) dédié à la production de tapisseries. Les objectifs du projet sont d’acquérir des machines spécialisées afin d’augmenter la production, de consacrer du temps à la recherche et à l’innovation et de devenir prestataire de services en périodes de faibles commandes.
Démarrage : août 2007, durée : 3 ans, nombre de bénéficiaires : directs : 25, indirects : 120.

Avec la structure locale « Awaq Kuna » (Lima, Pérou)
« Awaq Kuna » signifie tisseurs en Quechua. Ce groupe d’artisans est spécialisé dans les tapisseries du style de San Pedro de Cajas ainsi que les accessoires de cuir. Les objectifs du projet sont d’acheter la laine (blanche et noire) servant à la conception des tapisseries en grosse quantité afin de bénéficier de prix plus intéressants.
Démarrage : février 2008, durée : 2 ans, nombre de bénéficiaires : directs : 25, indirects : 120.

Avec la structure locale « Casa Betania » (Lima, Pérou)
Formée en 1990, la structure locale « Casa Betania » est constituée de femmes vivant à Lima en situation d’extrême pauvreté qui se sont organisées afin de lancer un atelier de broderie. Dès 1995, elles ont élargi leur artisanat aux accessoires en cuir. Les objectifs du projet sont d’améliorer la productivité grâce à de nouvelles machines et par l’achat de matières premières en grande quantité.
Démarrage : août 2008, durée : 2 ans, nombre de bénéficiaires : directs : 25, indirects : 120.

Avec la structure locale « Tawaq » (Lima, Pérou)
« Tawaq » est un groupe de 25 jeunes artisans qui ont dû quitter leur village natal de Quinua situé dans la région d’Ayacucho, durant les années de la pire violence du sentier lumineux. La majorité d’entre eux réalise des produits en céramique dont le style est exclusivement celui de Quinua. Seuls 4 ateliers sont dédiés à la production de retables. L’objectif du projet est d’équiper et de former les artisans dans le domaine de l’amélioration des dessins et de la présentation des produits.
Démarrage : août 2008, durée : 5 ans, nombre de bénéficiaires : directs : 25, indirects : 120.

Avec la structure locale « Tika Rumi » (Villa El Salvador, Pérou)
En Quechua, « Tika Rumi » signifie « Fleur Pierre ». Ce groupe d’artisans situé dans la région sud de Lima est spécialisé dans la bijouterie utilisant l’argent et d’autres métaux combinés avec des pierres semi-précieuses, la céramique et la sculpture. L’objectif du projet est d’aménager un nouvel atelier de bijouterie afin d’améliorer la productivité et de permettre à chaque artisan d’améliorer l’équipement de son propre atelier.
Démarrage : août 2008, durée : 1 an, nombre de bénéficiaires : directs : 25, indirects : 120.

Avec la boutique « Casa Del Corregidor » (Puno, Pérou)
La « Casa Del Corregidor » est une maison coloniale typique du centre de Puno (au bord du lac Titicaca). Elle est ouverte depuis janvier 2006 et sert de lieu d’exposition et de vente d’artisanat avec une offre de plus de 700 produits en provenance directe des producteurs. L’objectif du projet est de mettre en place des campagnes de promotion de la boutique.
Démarrage : décembre 2008, durée : 2 ans.